A la une, Actualité, Politique

Côte d’Ivoire : Le ministre-gouverneur du District Autonome du Bas-sansandra explique sa mission à ses administrés

Nommé,  par décret n° 2021-316 du 18 juin 2021, Légré Philippe, est arrivé San-pedro, sa zone de compétences, à l’effet d’expliquer les attributions de cette nouvelle entité’’ à ses administrés.
Dans son discours introductif à cette occasion, devant les autorités locales, les élus, cadres, chefs de communautés, venus l’écouter, il a relevé le rôle d’un district, cet outil de développement qui doit servir de relais aux actions du Gouvernement sur le territoire national.
« Dans le cadre de la décentralisation, le district autonome du Bas-Sassandra est chargé d’assurer la coordination et le suivi des activités dans le strict respect de l’autonomie  et des attributions des autres collectivités territoriales  déjà en place », a-t-il expliqué, avant de préciser qu’il s’agit de la protection de l’environnement, la planification de l’aménagement  du territoire du District Autonome du Bas-Sassandra, de la lutte contre les effets néfastes de l’l’urbanisation, la promotion et la réalisation des actions de développement économique , social et culturel, de la lutte contre l’insécurité, de la protection et la promotion des traditions et coutumes, de l’entretien du patrimoine et des biens domaniaux de l’Etat transférés au district autonome et des travaux d’équipement rural.
Pour atteindre ces objectifs, le ministre gouverneur prévoit très prochainement une tournée  d’information et de sensibilisation dans les huit départements qui composent le district autonome du Bas-Sassandra.
Au cours de cette tournée, selon légré Philippe, les objectifs assignés au district seront développer  afin d’élaborer un programme d’activité.
Au terme de cette tournée, un séminaire éclaté de trois jour sera initié dans les huit départements  qui aboutira à la production d’un livre blanc relevant les besoins des populations.
Le district autonome est placé sous l’autorité du premier ministre contrairement aux conseils régionaux et aux mairies qui eux sont placés sous l’autorité du ministre de l’intérieur.
Légré Philippe a, alors, invite les responsables de ces différentes institutions à ‘’travailler de manière collégiale dans la coopération sur tous les secteurs d’activités économiques sociales et culturelles ». Car dit-il, l’avenir du district autonome du Bas-Sassandra en dépend.
Zetia

Partager cet article:

1548total visits,1visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires