A la une, Actualité, Politique, Société, , , ,

Côte d’Ivoire : Vincent Toh BI sensibilise San-Pedro sur le développement et la cohésion sociale

Initié par la Jeune Chambre Internationale (JCI) San-Pedro en collaboration avec la cellule civilo-militaire (CCM), le séminaire dont le thème est « Cohésion sociale et Développement pour une paix durable », s’est tenu ce samedi 3 juin 2021 à la salle polyvalente George Sangaret de San-Pedro. Il a enregistré la participation de nombreuses personnalités dont les leaders d’opinion de la ville balnéaire.

Il s’agit pour Aubin N’douffou, président exécutif de JCI San-Pedro de répondre à ces interrogations ‘‘Comment parvenir à une paix durable ? Comment consolider la cohésion sociale ? Comment anticiper les conflits et les violences et éviter les violences ? Et quel discours de paix, pour quelle population ?’’.

« La quête des réponses à ces questions constitue la trame de ce séminaire », souligne-t-il.

Une démarche saluée par Seydou Camara, Président  de CCM  San-Pedro,  dont l’organisation accorde un grand intérêt à la préservation de la coexistence pacifique en Côte d’Ivoire.

Pour lui, les acteurs étatiques ne peuvent réussir à prévenir, à gérer et à régler les conflits sans l’assistance et l’engagement d’acteurs non étatiques que sont les membres de la société civile.

« Une cérémonie organisée en collaboration avec la JCI, est un signal fort pour dire combien la synergie et la fédération des idées et des forces sont nécessaires pour parvenir à la réconciliation, à la cohésion sociale et la paix, seules gages  pour un développement durable et de meilleures conditions de vie », a indiqué Seydou Camara, invitant les participants à devenir de véritables acteurs de paix.

Animé par, Vincent Toh Bi, Président de l’association Aube Nouvelle et Mme Konaté née Djénéba Banguira, Présidente de la commission régionale des droits de l’homme de San-Pedro, cet atelier a permis aux participants d’approfondir leurs connaissances sur les facteurs favorisant la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

Des communications ont été données sur les éléments fondamentaux du modèle du vivre ensemble, la contribution des uns et des autres à la paix en Côte d’Ivoire et les mécanismes consultatifs probables mis en place pour sauvegarder la cohésion sociale dans le pays.

Zétia

Partager cet article:

3410total visits,3visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires