A la une, Actualité, Politique,

Laurent Gbagbo atterri à Abidjan dans une pluie de lacrymogène

L’ex-Chef de l’État Laurent Gbagbo est rentré dans son pays, sous une pluie de lacrymogène tentant à dissuader ses partisans sortis nombreux lui réserver un accueil populaire après plus de 10 ans passés hors des siens dans les geôles de la cours pénale internationale (CPI).
Jugé pour crimes contre l’humanité commises lors de la crise postélectorale qui a fait plus de 3000 morts selon les chiffres officiels du gouvernement ivoirien, Laurent Gbagbo a été acquitté en appel tout comme son ministre de la jeunesse Blé Goudé malgré la volonté de la procureure Fatou Bensouda de les voir condamner.
Ne voulant pas se faire compter ce retour qualifié d’historique, les partisans de l’ex-chef de l’État, ont décidé d’en être un témoin privilégié. Voir atterrir l’avion et descendre de l’homme qui force leur administration.
Sur le chemin de l’aéroport situé au Sud d’Abidjan dans la commune de Port-Bouët, ses partisans ont bravé les pluies de bombes lacrymogènes déversées sur leur passage.
Solidaire de ce traitement qu’il juge inhumain et inacceptable, Laurent Gbagbo se refuse l’accès au Pavillon d’honneur qui lui a été accordé par Alassane Ouattara en guise de protestation.
Un message certainement bien perçu par les hommes forts d’Abidjan qui ont vite fait d’interpréter cela comme une volonté manifeste de Laurent Gbagbo de ne pas désarmer son cœur.
« Je suis heureux de retrouver la Côte d’Ivoire et l’Afrique. … », s’est adressé Laurent Gbagbo à ses milliers de partisans à son QG avant de prendre congé d’eux.
JEN

Partager cet article:

1118total visits,4visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires