A la une, Actualité, Economie, ,

Côte d’Ivoire : Wave pour une sécuritaire alimentaire pérenne

 Le centre d’excellence régional « Wave » a été inauguré le 27 mai 2021. Il est situé au pôle scientifique et d’innovation de l’université Félix Houphouët Boigny à Bingerville. C’était en présence de plusieurs personnalités de pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale.

Cette plateforme qui regroupe universités et centres nationaux de recherche scientifique et biotechnologique de l’Afrique du Centre et de l’Ouest, s’inscrit dans une approche sous régionale dont le rôle est d’accroître la production alimentaire de façon durable dans ces deux parties du continent africain.

Sa mission consiste à développer des méthodes de contrôles et de gestion efficaces des maladies des plantes mais également de prévenir les maladies exotiques des plantes dans de nouvelles zones.

Selon le Professeur Justin Pita, Directeur Exécutif de Wave, ce centre dédié aux  agriculteurs et tous les acteurs de la chaine de valeur agricole de l’Afrique de l’Ouest et du Centre ‘‘est une solution efficace dans la lutte contre les phytopathogènes transfrontaliers’’

Dr Abdou Tenkouano, Directeur Exécutif du Coraf déclare souligne que l’agriculture est soumise à de nombreuses contraintes dont les effets sont exacerbés par les changements climatiques.

Selon lui, ce centre régional peut fournir des solutions durables qui permettront de transformer l’économie agricole de l’Afrique de l’Ouest et du centre.

Le représentant de l’Union Européenne, Stéphane Brossard, s’est dit fier de  contribuer, à travers ce projet, au développement des capacités dans la sous régionale Ouest africaine.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Adama Diawara a salué les représentants d’institutions et d’organisations nationales et régionales ainsi que les bailleurs de fonds pour leur appui à cette initiative.

Ainsi donc la Fondation Bill and Melinda Gates, le Foreign, Commonwealth and Development Office et l’Union Européenne ont été félicité.

Wave a permis au pays membres (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cote d’Ivoire, République démocratique du Congo, Congo, Ghana, Nigeria, Sierra Leone et Togo) de créer et/ou de réhabiliter des laboratoires de recherche et de diagnostic moléculaire fonctionnels, de plaider pour la mise en œuvre et/ou la révision de politiques adéquates , de soutenir la formation, les campagnes de sensibilisation, la surveillance et le suivi des maladies, ainsi que les mécanismes de transfert de technologies nécessaires pour garantir la production des principales cultures de subsistance et de sécurité alimentaire, en particulier les cultures de racines et de tubercules en Afrique Centrale et occidentale.

Awa Tee

Partager cet article:

779total visits,22visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires