Le gouvernement ivoirien a annoncé vendredi 23 avril 2021, lors de la clôture du premier séminaire gouvernemental de l’ère Patrick ACHI, sa volonté de mettre un terme à la corruption qui met à mal le fonctionnement de l’administration et plombe l’économie nationale.

Dans le communiqué qui a sanctionné les échanges avec le secteur privé, le chef du gouvernement ivoirien, affichant sa ferme volonté de donner suite aux préoccupations du patronat, annonce la mise en place de groupe de travail afin de plancher sur les différentes préoccupations soulevées. « Au terme de ces échanges, Monsieur le Premier Ministre a décidé de la mise en place de groupes de travail sectoriels Etat/Secteur Privé pour porter à maturité les pistes de réformes identifiées, en vue de son arbitrage », a indiqué Amadou Coulibaly, porte-parole du Gouvernement, précisant la mission de ces groupes de travail.

« Ces groupes de travail devront traiter ‘‘entre autre’’ problématiques ; la lutte contre la corruption en général et le renforcement de la bonne Gouvernance ; le renforcement de la lutte contre la fraude et la contrefaçon », a-t-il souligné.

La session intergouvernementale, envisage aussi, pour 2021, la mise en œuvre de ces projets jugés prioritaires :

  1. Au titre de la coopération, de la défense et de la

sécurité

il s’agit du renforcement de la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme transfrontalier ;

L’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel diplomatique et du corps préfectoral ;

L’intensification de la diplomatie économique aux fins d’une meilleure mobilisation des investissements étrangers;

  1. Au titre des infrastructures

L’accroissement de la production d’eau potable ;

Le démarrage des travaux de renforcement de la route Abidjan-Grand-Béréby dans le cadre des préparatifs de la CAN 2023 ;

L’intensification de la lutte contre l’orpaillage clandestin;

L’accroissement de la production gazière pour les besoins de la production d’électricité ;

La réalisation de 200000 branchements dans le cadre du Programme d’Electricité pour Tous (PEPT).

  1. Au titre du cadre de vie et de l’habitat, de la culture, des sports, du tourisme, de la cohésion nationale et des affaires sociales, de l’agriculture, des eaux et forêts, des ressources animales et halieutiques, et de l’environnement.

Il s’agit de l’accélération des projets de construction de logements sociaux ;

La poursuite du Projet d’Aménagement et de Gestion Intégrée du Bassin Versant du Gourou (PAGIBVG) ;

 

La poursuite du programme d’amélioration de l’assainissement de la ville d’Abidjan (PADSAD) ;

La mise en place de quatre (04) unités de valorisation des déchets domestiques ;

La livraison des stades de compétition CAN 2023 de Yamoussoukro et de Bouaké et de terrains d’entrainement;

L’inscription des mosquées de types ou danais du Nord et du Nord-Est de la Côte d’Ivoire sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO ;

Le renforcement du processus de réconciliation nationale ;

La prise en compte de nouveaux ménages au titre du programme des filets sociaux;

L’accroissement des unités de transformation des produits agricoles ;

La poursuite de la délimitation des territoires de villages et la délivrance des certificats fonciers ;

Le démarrage des travaux des zones agro-industrielles dédiées à l’anacarde ;

L’intensification de la lutte contre la criminalité forestière, la faune et les ressources en eau ;

  1. AU TITRE DU CAPITAL HUMAIN ET DE L’EMPLOI

L’intensification de la construction et de l’équipement des établissements d’enseignement secondaire (74 collèges de proximité (MCC) ; neuf (09) lycées de jeunes filles dotés d’internats; 123 collèges de proximité) ;

Le développement de classes passerelles au profit de 4500 enfants hors du système éducatif;

La prise en compte des effets induits par le nouveau décret relatif à la suppression des cotisations COGES ;

La mise en œuvre du plan stratégique national d’Alphabétisation ;

La construction, la réhabilitation et l’équipement d’Institutions Socio-Educatives de Jeunesse (ISE) et de Centres de Service Civique (CSC) ;

L’opérationnalisation du service de gynéco-obstétrique du CHU de Treichville; Le rétablissement de la continuité de service du CHU de Yopougon ; La mise en place du fonds d’insertion des personnes en situation d’handicap;

L’extension du Système d’Observation et de Suivi du Travail des Enfants en Côte d’Ivoire (SOSTECI) sur toute l’étendue du territoire

JEN

 

Partager cet article:

2115total visits,4visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires