A la une, Actualité, Politique, , , ,

Côte d’ivoire: Le préfet de San-Pedro veut un scrutin apaisé dans sa localité

A une semaine du scrutin législatif, prévu pour le 6 mars 2021, le préfet de région, préfet du département de San-Pedro, Ousmane Coulibaly, a   convié l’ensemble des candidats  de sa circonscription électorale à une réunion ce mercredi 24 février 2021.

Les échanges avec les candidats et leurs directeurs de campagne se sont déroulés dans la salle de conférence de la préfecture en présence des autres membres du corps préfectoral et plusieurs chefs de communautés.

C’est par un plaidoyer pour un processus apaisé que Ousmane Coulibaly a entamé les échanges avec ses invités du jour.

« Chers candidats aux élections législatives dont le lancement de la campagne aura lieu exactement dans quelques heures. Cette campagne qui comprend la tenue du scrutin, la proclamation des résultats, ne doit pas être conduire à des violences », a-t-il insisté, rassurant les différents candidats de ce que toutes les dispositions sont prises pour la sécurisation du processus électoral.

A la suite de l’autorité préfectorale, les candidats, l’un après l’autre, ont exprimé leurs préoccupations.

Après ces échanges, considérés riches et fructueux, avec les candidats,  le préfet de région a dit pouvoir compter sur chacun pour le maintien d’un climat propice au déroulement du processus électoral et crédible.

Au terme de cette rencontre, le candidat Nabo Clément, saluant l’initiative du préfet a indiqué que ‘‘tout candidat discipliné’’ ne devrait pas se mettre en marge des recommandations du préfet.

« Le préfet a été claire. Il prône une campagne apaisée. Ce que je souhaite, c’est de ne pas utiliser, au cours de cette campagne le nom du Président de la République, qui est le président de tous les ivoiriens. C’est tout ce que je demande. Et que le meilleur va gagner», a indiqué Nabo Clément.

Pour sa part, le candidat Anoblé Félix, dit placer toute sa confiance en Dieu, qui tient tous les destins des hommes. « Moi, je suis véritablement serein. Et je suis persuadé d’une chose. Nous nous battons, mais Dieu a déjà choisi l’élu, donc il faut justement respecter les règles du jeu pour que les choses se passent bien», a-t-il indiqué.

De son côté, la candidate Kéita épouse Cissé Nakaridja, l’une des candidates sur les 15 listes du département de San-Pedro, appelle à l’apaisement général : «Je suis candidate féminine. En tant que maman, je ne veux pas de violence à ces élections. Nous nous connaissons tous ici à San-Pedro. Donc nous ne sommes  pas des ennemis. Je souhaite vraiment qu’il y est des élections paisibles, transparentes et sans adversité », plaide-t-elle.

Les candidats aux élections législatives  du 6 mars 2021 dans le département de San-Pedro sont invités à  prendre part à une rencontre le lundi 1er mars 2021 avec la CEI dans le cadre d’une sensibilisation relative au code électoral.

Zétia

Partager cet article:

1636total visits,4visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires