A la une, Actualité, Société, ,

Côte d’Ivoire : Le plan de gestion des déchets solides de San-Pedro lancé

Le Bureau National d’Etude Technique et de Développement (BNETD), soutient la mise œuvre du plan de gestion des déchets solide et ménagers de la ville de San-Pedro. Il a mené une étude post évaluation stratégique de la filière gestion de déchet solide.

Cette information a été donnée le lundi 22 février 2021, à la salle de réunion de la préfecture  par Guéro Ange Marius, chef de service déchet, risque et pollution  au BNETD.

« Nous sommes ici à San-Pedro dans le cadre d’une étude post évaluation stratégique de la filière gestion de déchets solides», a-t-il  indiqué.

Selon lui, cette étude  s’inscrit dans le cadre de l’amélioration  de la fonctionnalité urbaine et cadre de vie du projet PUDICAS qui prend en compte les villes de San-Pedro et de Bouaké.

A travers  plusieurs étapes de faisabilité, notamment la mise en œuvre avec le cabinet Tunisien STUDI, le BNETD aura pour mission de faire le diagnostic de la gestion actuelle des déchets solides dans la ville de San-Pedro.

Ce diagnostic, toujours selon Guéro Ange Marius, va porter sur l’état des lieux, l’organisation actuelle au niveau local, le cadre juridique et réglementaire. De façon technique, quantifier les déchets solides. Ceci est envisagé comme une première étape de mise en œuvre du plan municipal qui est complémentaire aux initiatives de la ville en matière de gestion des boues de vidange.

« L’étude a commencé. Nous sommes au niveau de  la première mission qui va nous amener à faire le diagnostic de la gestion actuelle des déchets solides dans la ville de San-Pedro », a-expliqué Guéro Ange, soulignant que pour  la ville de San-Pedro, ‘‘ce projet  prend en compte la réalisation d’un schéma directeur d’urbanisme et la mise à jour des plans cadastraux, le dressage des rues et le développement du système fiable et durable de la collecte des déchets solides’’.

La ville de San-Pedro est la  seconde ville portuaire de la Côte d’Ivoire. La gestion des ordures ménagères est  du ressort de la municipalité, qui rencontre de multiples difficultés dans l’exercice de cette compétence.

Les études réalisées dans le cadre de l’élaboration du Plan de gestion des déchets ont montré que les dépôts sauvages, persistant dans les quartiers, génèrent des émissions de méthane et polluent les nappes phréatiques.

Ainsi, la gestion de la pré-collecte et du tri des déchets sera mieux organisée et plus efficaces tout comme le renforcement des capacités techniques et de maitrise d’ouvrage  des services de la mairie.

La sensibilisation de la population pour des changements durables de comportement des acteurs privés des déchets dans leur professionnalisation est plus qu’une urgence.

Ce projet sera réalisé grâce  au financement CPP de l’Etat de Côte d’Ivoire et la Banque Mondiale. Débuté le 8 février 2021 ledit projet durera 7 mois.

Zétia

Partager cet article:

1303total visits,2visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires