A la une, Actualité, Politique, , , ,

Côte d’Ivoire : contre le 3è mandat de Ouattara, l’homme décapité à Daoukro enterré ce samedi

Décapité le 09 novembre 2020, lors des manifestations anti 3ème mandat d’Alassane Ouattara à Daoukro,  le jeune N’Guessan Koffi Kouakou Toussaint a été conduit à sa dernière demeure ce samedi 21 novembre 2020 au cimetière municipal de Daoukro en présence d’une foule nombreuse.

Comme un héros, la dépouille de N’Guessan Toussaint escortée par une foule traversée par l’émotion et la colère a parcouru plus de 3KM dans la ville, (de la morgue au cimetière) pour cette séparation ultime.

Alors même que les images de sa décapitation, avec une tête qui a servi de ballon de foot à ses assassins, clairement identifiables, circulent sur les réseaux sociaux, aucune enquête jusque-là n’est ouverte en vue de mettre aux arrêts les auteurs de cet acte macabre et odieux.

Dans communiqué produit la veille, le président du PDCI6RDA, Henri Konan Bédié, adressant ses condoléances aux familles éplorées a promis peser de tout son poids pour que les auteurs soient traduits devant les juridictions internationales.

«Je partage la peine et l’affection de toutes les familles endeuillées et les rassure que les juridictions internationales seront saisies pour situer toutes les responsabilités, en faisant la lumière sur toutes ces tueries », a-t-il promis.

Tout comme ce jeune homme, plusieurs autres partisans du refus d’un 3ème mandat ont été enterrés ce même samedi dans la même ville de Daoukro (2 autres enterrements) et dans les localités Gomon (Sikensi), de Dabou, de Bonoua et de M’Batto.

Sylvestre K.

Partager cet article:

3337total visits,12visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires