A la une, Actualité, Culture, Société

Presse numérique : la gente féminine ivoirienne invitée à l’engagement

Dans ses objectifs de fédérer, de former et de formaliser, la Plate-forme de la Presse Numérique de Côte d’Ivoire (PNCI) a décidé de mettre un accent particulier sur le rôle que doit jouer la gente féminine dans le développement de la presse numérique en Côte d’Ivoire.

Traduisant cette volonté en acte, la commission genre de la PNCI mise en place par son président Joël NIANZOU a organisé le 1er octobre 2020, son premier panel à l’effet de partager biens d’expériences d’engagement de femmes dans l’exercice du métier de journalistes.

Les expériences d’Agnès Kraidy, de Nesmon De Laure ont fini par donner aux étudiantes en journalisme, qui, devant les difficultés de l’exercice du métier, ont déjà déchanté ou envisagent changer de filière de formation, l’envie de continuer leurs études en toute sérénité.

Ce rendez-vous, la première du genre en Côte d’Ivoire et dans la sous-région, ne sera pas la dernière promet Joël NIANZOU, président de la PNCI.

« C’est une commission qui va former, sensibiliser, innover et promouvoir l’excellence, à travers des activités, des réflexions pour faire de ce secteur un secteur d’excellence », a-t-il affirmé, relevant que ‘‘la femme, n’est pas celle qu’on veut faire croire. Ce n’est pas la dépravée, l’inconsciente ou l’insoucieuse, non ! La femme, c’est un entrepreneur, une travailleuse’’.

La PNCI, promet-il, va s’engager à promouvoir les activités des femmes, mettre en lumière ce qu’elles font pour la société, pour le bien-être de leurs familles.

« Le chantier est vaste et nous voulons compter sur toutes les femmes du secteur », a indiqué Marlyse Aimee Konan, Responsable de cette Commission genre et Promotrice de Infomedia.net qui a profité de cette tribune pour mercier la Plate-forme de la PNCI pour cette initiative et pour toute la place qu’elle donne à la femme.

JEN

Partager cet article:

290total visits,11visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires