A la une, Actualité, Economie, , ,

Côte d’Ivoire : Il faut corser les contraventions sur les routes, estime l’Union européenne pour régler les problèmes d’accident, d’incivisme et d’embouteillage à Abidjan

« Il faut toucher à fond et faire mal à la poche de ceux qui ne respectent pas le code de la route. Il faut que la commission de retrait de permis siège chaque semaine et non chaque mois afin de retirer le maximum de permis à ceux qui ne le méritent », a déclaré ce jeudi 12 mars 2020 Roger PFEIFER, chef de mission à l’Union Européenne à l’occasion de la 13è édition du ‘‘club de mobilité », 13è rendez-vous de ‘‘actu’route’’ consacré au bilan de la fluidité dans le district d’Abidjan. Pour Monsieur PFEIFER le thème : « fluidité routière à Abidjan : les améliorations obtenues et perspectives en 2020 » dénote qu’il faut toujours apporter des corrections sur aux dispositions de la régulation de routière pour qu’elle se porte mieux. « Le secteur a besoin d’ordre », a-t-il indiqué rappelant que l’Union Européenne a prévu une enveloppe de 34 millions d’euro pour l’entretien routière les années à venir.

« Les camera vont flasher les incivismes des automobilistes et leur contravention signifiée plus tard », a répondu Romain Kouakou, directeur général de la mobilité urbaine du grand Abidjan (MUGA) avant d’ajouté : qu’« il faut, pour le moment faire avec les moyens existants ». Aussi, rassure-t-il, la délivrance du permis de conduire va connaitre une innovation grandeur nature. «Le système sera automatisé pour verrouiller la délivrance complaisante du permis de conduire. Nous savons que très peu des auto-écoles sur les 500 sont aux normes », a affirmé Romain Kouakou, saluant monsieur Barthélémy Kouamé, initiateur de ce rendez-vous permettant de donner des informations sur l’activité routière.

La question de la route, une préoccupe majeure pour Barthélémy Kouamé

Occasion a été, également, donnée aux policiers indexé à tort ou à raison parfois d’être à l’origine du désordre observé sur les voiries de la capitale économique de Côte d’Ivoire.

« Nos différentes actions ont permis de réduire de manière drastique les accidents de circulation sur l’autoroute du nord, au niveau de la forêt du banco, entre Adjamé et Yopougon. Les carambolages que l’on enregistrait fréquemment sur cet axe n’existent pratiquement plus », a soutenu le commissaire Traoré Abdoul Kader. « Nous faisons de notre mieux pour mettre de l’ordre dans la circulation », ajoute le commissaire 2è classe, Colombe en charge de la régulation de la route à Abidjan.

Dans un programme baptisé compact Côte d’Ivoire, les USA et le gouvernement ivoirien à travers le Millennium Chalenge corporation (MCC) ont signé le 7 novembre 2017, un accord de don portant sur un montant de 524.740.000 pour le financement de deux projets à savoir le ‘‘projet Abidjan Transport (ATP)’’ et le ‘‘projet compétence’’ dénommé ‘‘compétence pour l’employabilité de la productivité.

Le programme ATP permettra au Millennium Chalenge Account (MCA-Côte d’Ivoire) souligne monsieur M’Baye Moustapha, d’entretenir 30 KM de route à Abidjan pour un montant de 239 millions de dollars US. Les voies concernées, précise Monsieur M’Baye, sont le boulevard VGE, le boulevard du port, le boulevard de la paix et la voie express de Yopougon.

JEN

Partager cet article:

476total visits,3visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires