A la une, Actualité, Politique, ,

Côte d’Ivoire : ADO jette l’éponge et embarrasse l’opposition

« Je voudrais, vous annoncer solennellement, que j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération », a déclaré Alassane Ouattara ce jeudi 5 mars 2020 à Yamoussoukro, devant les députés et sénateurs et un parterre d’invités, convoqués pour leur présenter son projet de révision de la constitution de la 3è République. Il brise ainsi, à 8 mois de l’échéance électorale, le suspense qu’il a entretenu jusque-là depuis plus de deux ans.

La nouvelle accueillie par un tonnerre d’applaudissement est perçue comme une délivrance aussi bien par ses partisans comme par ses adversaires.

Standing ovation pour ADO

Mais Alassane Ouattara quitte-t-il réellement l’exécutif ? Ce départ inattendu et le passage de flambeau qu’il annonce, entretiennent encore le flou dans les esprits. « J’ai décidé de transférer le pouvoir à une nouvelle génération », insiste le chef de l’Etat. Des propos qui embarrassent ses adversaires de poids qui y voient une volonté d’installer un dauphin afin d’agir dans l’ombre.

En rappelant qu’il a ‘‘décidé de transférer le pouvoir’’, Alassane Ouattara lève le livre sur ses réelles de vouloir garder les manettes du pouvoir d’Etat dont l’accession, rappelons-le, est bien différente du modèle du royaume où le Roi est désigné et non élu.

Désormais les regards sont tournés vers Henri Konan Bédié, 85 ans et Laurent Gbagbo. resteront-ils dans la course ou se retireront-ils ?

JEN

Partager cet article:

551total visits,3visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires