A la une, Actualité, Economie,

La BRVM se dote d’un logiciel pour veiller au bon fonctionnement du marché financier

COMMUNIQUE

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a procédé le lundi 17 février 2020, au lancement de sa nouvelle plateforme de surveillance du marché.

Cette plateforme, dénommé SMARTS Market Surveillance, a été développée par NASDAQ, leader mondial des technologies pour les marchés financiers.

SMARTS permettra à la BRVM de :

– déceler en temps réel toutes les formes de manipulation de marché ;

– détecter les mouvements de prix anormaux ;

– conduire des analyses à partir de données historiques ;

– surveiller les comportements des négociateurs ;

– effectuer une supervision ciblée pour les intervenants à risque et/ou soupçonnés de pratiques anormales.

En se basant sur les modèles programmés, le système génère automatiquement des alertes sur les situations d’abus de marché susceptibles d’être sanctionnées. Il offre également la possibilité de « rejouer » entièrement une séance de bourse, de corréler les évolutions de cours de bourse avec les informations disponibles.

« La BRVM s’est engagée à maintenir un marché équitable et à offrir aux investisseurs et intervenants un marché ouvert, compétitif et transparent. En renforçant son dispositif de surveillance du marché, la BRVM confirme sa volonté de s’adapter aux enjeux de développement, de maintenir un niveau d’attractivité croissant et de garantir l’intégrité de son marché pour les investisseurs » a indiqué Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM.

La technologie de marché de NASDAQ est utilisée par plus de 250 organisations mondiales, y compris des courtiers, des bourses, des chambres de compensation, des dépositaires centraux de titres et des régulateurs, dans plus de 50 pays avec des solutions technologiques de pointe.

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a été créée le 18 décembre 1996 à Cotonou (BÉNIN). Il s’agit d’un marché électronique entièrement intégré avec 8 pays membres d’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. En plus des instruments de capitaux propres (actions), la BRVM propose l’émission et le négoce d’instruments de dette (obligations).

Elle offre aux investisseurs un environnement de négociation de classe mondiale avec des systèmes de négociation et de règlement/livraison à la pointe de la technologie. La BRVM assume la vice-présidence du comité exécutif de l’Association des bourses de valeurs africaines (ASEA) et est membre du Conseil pour l’intégration des marchés de capitaux Ouest Africains (WACMIC). Depuis novembre 2016, elle est intégrée à l’indice MSCI Frontier Markets.

Source : sercom-brvm

Titre : de la rédaction

Partager cet article:

372total visits,4visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires