A la une, Actualité, Politique

Côte d’Ivoire : Issa Coulibaly invite les chefs traditionnels à tourner le dos à l’opposition et à suivre le Rhdp

Le ministre de la fonction publique, Issa Coulibaly a affirmé ce samedi 02 février 2020, lors de la cérémonie d’intronisation du chef central de la communauté Sénoufo résidant à San-Pedro, que si un chef traditionnel veut faire la politique, il ne doit pas faire la politique politicienne. C’était à l’espace du Rotary Club.

« On dit souvent que le chef ne doit pas faire la politique. Oui, cela s’entend ! Mais, quelle est cette politique ? Il s’agit de la politique politicienne », a déclaré

Issa Coulibaly.

S’adressant aux garants de la tradition, le ministre Issa Coulibaly recommande  l’impartialité, la neutralité et surtout beaucoup de réserve dans l’exercice de leur fonction afin d’avoir la confiance de leur peuple.

« Les chefs ne doivent pas se donner à l’animation de chapelles politiques. Un chef ne doit pas être un agitateur politicien et ne doit pas être un diviseur, ni un vendeur d’illusion », a-t-il souligné.

Il a aussi invité les gardiens des Us et coutumes à jouer pleinement leur rôle de régulateur social pour une Côté d’Ivoire paisible.

« Le chef, conscient des intérêts de son pays, lorsque dans la tourmente, les sirènes crient à l’apocalypse, lorsque des vendeurs d’illusion, les prophètes de malheurs crient à l’insurrection, à la catastrophe, il doit tenir le cap et être un roc de sérénité pour indiquer la voie à suivre », a-t-il indiqué.

Issa Coulibaly, ne s’est cependant gêné de vanter le RHDP, son parti politique devant ceux mêmes qu’ils invitent à l’impartialité dans la politique.

Pour lui, le RHDP donne la preuve qu’il est une coalition de la paix et du développement.

« Où est le mal, lorsqu’on demande aux enfants d’Houphouët de se mettre ensemble ? », s’est-il interrogé avant d’ajouter « qu’il ne faut pas donner la Côte d’Ivoire aux aventuriers qui n’ont rien à proposer, parce qu’ils n’ont aucune vision pour le pays ».

« Les discours mesquins, de haine et de division dangereuse de la Côte d’Ivoire », ne doivent pas avoir de place dans le cœur des ivoiriens estime le patron de la fonction publique.

« Le Gouvernement de Côte d’Ivoire avec Alassane Ouattara, avance, Issa Coulibaly, est au travail et, c’est cela qui compte le plus ».

Qualifiant l’opposition ivoirienne, il leur attribue ‘‘le ministère de la parole’’. « Alors, laissons les parler !, a-t-il ironisé avant de saluer la cohésion qui règne entre le peuple Sénoufo et les autres communautés vivant à San-Pédro. Elle doit se consolider chaque jour davantage pour que la paix règne dans la région de San-Pedro.

ZETIA

Partager cet article:

696total visits,3visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires