A la une, Actualité, Politique, , ,

Côte d’Ivoire – libération de prisonniers politiques : Alassane Ouattara dit ‘‘tchè tchè’’ au cardinal Kutwa  

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a accordé ce mercredi 15 janvier la grâce collective à 3.155 détenus sur un effectif total de 21.186, soit 15% de l’ensemble des détenus.

« Cette mesure ne vise que les délinquants ayant commis des infractions sans gravité », précise SIDI Touré, porte-parole du Gouvernement qui prend ainsi le contre-pied du vœu du prélat ivoirien de voir libre les détenus politiques arrêtés avant les fêtes de fin d’année 2019. « Elle exclut, insiste monsieur Sidi, les détenus en situation de récidive, ainsi que les personnes détenues en exécution d’une condamnation pour des faits qualifiés, notamment d’infractions militaires, de crime, de détournement de deniers publics, de troubles à l’ordre public, de détention illégale d’arme à feu de la première catégorie et d’homicide involontaire ayant occasionné plus d’un mort ».

Justifiant cette décision du chef de l’Etat qui peut faire usage de droit de grâce en l’accordant à qui il veut, Sidi Touré rappelle que cette mesure ne bénéficie qu’à 3.155 personnes.

Ces précisions indiquent clairement que le plaidoyer de Jean-Pierre Cardinal Kutwa, archevêque d’Abidjan, à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la paix le 30 décembre 2019 n’a pas été entendu.

JEN

*tchè tchè : non non

Partager cet article:

860total visits,3visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires