A la une, Actualité, Politique, , ,

Côte d’Ivoire : Le maire de Tabou plaide pour un plan Marshall pour sa commune

Le maire de la commune Tabou, Klèbé Julien, a plaidé, lors du passage du président du Sénat, Ahoussou Jeannot, émissaire du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, dans sa localité, pour un plan Marshall afin que le département Tabou rattrape son retard sur le développement par rapport à ce qui a été réalisé dans d’autres régions de la Côte d’Ivoire.

Dans son discours de bienvenue au Président du Sénat, prononcé le Jeudi 12 décembre à l’étape de sa visite dans la région de San-Pedro, le maire de la commune de Tabou a présenté le calvaire de ses administrés qui sont entre autre l’électrification des villages (125 au total), l’adduction d’eau potable, la réfection de la côtière (l’axe San-Pedro-Tabou), le fonctionnement des nouvelles sous-préfectures (Djamadjoké, Kpapo et Iboké), la mise à disposition d’enseignants dans les lycées et collèges qui selon lui, contribueront au développement de la localité.

Avis partagé par les populations de la cité du Djibétoua qui attendent beaucoup du chef de l’Etat et de son Gouvernement.

Convaincu que le déclic du développement ne viendra que par une action du chef de l’Etat, le premier magistrat de la commune, croit pouvoir compter sur l’engagement du président Ouattara pour sortir le département de Tabou de son enclavement. « Je sais déjà que nous avons des signes du développement. Car sous le président Ouattara, le pays a, en très peu de temps, été soustrait de l’abîme », a-t-il soutenu, promettant le soutien total de la région à la politique du chef de l’Etat. « Le chef de l’Etat peut pouvoir compter sur la population de Tabou », a-t-il promis avant de  remettre les clefs de la ville au président du Sénat autorisant celui-ci à revenir à Tabou à tout moment et circuler dans la ville.

Pour le Ministre Anoblé Félix, la circonscription étant l’une des vieilles villes de la Côte d’Ivoire qui a accueilli les premiers navires des explorateurs dans cette région, elle mérite davantage pour son développement. « On a l’impression que Tabou demande beaucoup. Oui, Mr le président, Tabou demande parce que, Tabou est l’une des vieilles villes de Côte d’Ivoire, Tabou demande, parce que  dans notre région, c’est Tabou qui a vu les bateaux accostés. Mr le Président, Tabou est l’une des parties du territoire ivoirien minimisée. Une partie de cette terre donnée pour relever l’agriculture de la Côte d‘ivoire. Mr  le Président, cette région souffre, car depuis notre indépendance aucune infrastructure n’a été faite à Tabou. Mr le Président, Tabou tourne vers vous pour votre aide», a plaidé le secrétaire d’Etat pour la promotion des PME, Anoblé Félix.

« Je sais que vous attendiez cette visite depuis longtemps. Je suis venu vous remercier pour votre soutien depuis de nombreuses années et vous parler de paix, ainsi que des projets que nous avons pour Tabou et pour toute la Côte d’Ivoire » a répondu Jeannot Ahoussou Kouadio, annonçant déjà la réalisation dans le département de l’électrification de 106 villages sur les 125 d’ici mars 2020.

ZETIA

Partager cet article:

1566total visits,1visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires