A la une, Actualité, Politique, , ,

Côte d’Ivoire : Alain Lobognon annonce le retour de Guillaume Soro à Abidjan et appelle à une forte mobilisation pour l’accueillir

Le président de génération et peuples solidaires (GPS), Guillaume Soro, sera de retour le 22 décembre 2019 a annoncé ce mercredi 11 décembre 2019 Alain Lobognon au cours d’un point de presse. « Le président Guillaume Soro, après un semestre passé hors de sa terre natale, rentre au pays le 22 octobre 2019 pour préparer et remporter l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 pour laquelle il a décidé depuis le 12 octobre 2019 de se porter candidat », a expliqué monsieur Lobognon. Un retour qui coïncide avec l’arrivée du président français Emmanuel Macron à Abidjan, un jour plutôt, soit le 21 décembre2019. « Ce retour n’a aucun rapport avec l’arrivée du président Macron en Côte d’Ivoire. Il se trouve que son vol a été programme pour arriver à Abidjan le 22 décembre », a-t-il souligné, lançant un appel à la mobilisation des ivoiriens pour lui réserver un accueil chaleureux.

Aussi, insiste monsieur Lobognon, il est temps de mettre un terme aux guerres de personne et aux invectives afin de faciliter une passation en douceur du pouvoir. « Que nous soyons du FPI, du MVCI, du PDCI-RDA, du RACI, du RHDP ou de l’ANC, chacun doit désormais mettre fin aux invectives et préparer sereinement l’élection présidentielle du 31 Octobre 2020, afin d’offrir au Peuple ivoirien, pour la première fois, depuis l’accession de la Côte d’Ivoire à l’indépendance, une passation des charges entre le Président en fin de mandats constitutionnels et le Président de la République qui sera élu, au terme du processus électoral et du scrutin présidentiel que nous souhaitons sans violences », a affirmé monsieur Lobognon invitant ‘‘les Ivoiriens à ne regarder comme seul intérêt, que l’avenir du pays, surtout le bien-être des générations futures en mettant fin aux guerres des personnes, qui selon lui, ont freiné le développement de la Côte d’Ivoire’’.

Tous les camps ont eu des victimes, rappelle monsieur Lobognon

Se prononçant sur les allégations d’un collectif de victime de la crise postélectorale annonçant une poursuite contre son leader, une fois en Côte d’Ivoire, plus que confiance, monsieur Lobognon précise que ‘‘les victimes il y en a eu dans tous les camps’’ avant d’ajouter ‘‘qu’il faut éviter d’instrumentaliser les victimes’’.  « Il faut éviter d’instrumentaliser des victimes pour envisager d’écarter des candidats », a-t-il indiqué.

Dans un souci de transparence monsieur Lobognon promet de publier le budget de campagne et les sources de financement du candidat Guillaume Soro le moment venu. Il souhaite qu’il en soit de même pour tous les candidats à l’élection présidentielle de 2020.

Parti de la Côte d’Ivoire le 30 mai 2019, Guillaume Soro avait d’abord posé ses valises à Kinshasa (RDC), puis au Maroc avant d’atterrir en France d’où il quittera pour Abidjan le 22 décembre 2019.

JEN

Partager cet article:

1212total visits,5visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires