A la une, Actualité, Société, ,

Côte d’Ivoire : la prime de l’assurance santé de la Ms-média passe à 22.500 FCFA

La MS Média a tenu les 15 et 16 novembre 2019 sa 4è Assemblée générale ordinaire à Grand-Bassam au terme de laquelle, les mutualistes ont décidé, en maintenant la prime de cotisation sociale de 2000 FCFA, de porter celle de l’assurance santé à 20500 FCFA, soit une augmentation de 5.500 FCFA. Donc désormais les adhérents auront à débourser au total 22.500 FCFA pour garantir entièrement leur prise en charge. Cette décision est la réponse à ‘‘quelle réforme pour une mutuelle pérenne ?’’, thème de cette assemblée générale.

« C’est une urgence si votre mutuelle veut exister », ont soutenu tour à tour le Lt-Colonel Assouman Kouamé Solange, Simon Aholia et Yapi Akpo Vincent, respectivement secrétaire exécutif de la mutuelle de la douane de Côte d’Ivoire (Mudci), administrateur de l’alliance des mutuelles sociales de Côte d’Ivoire (Ams-ci) et représentant de la mutuelle des agents de la direction générale des impôts (Madgi).

Invitées à partager leurs expériences de réussite de la gestion des risques santé, ces mutuelles sœurs, soulignant l’importance de l’appui extérieur notamment de la tutelle qu’elles reçoivent, affirment qu’aucune mutuelle ne peut survivre avec une prime de cotisation annuelle inférieure à 500.000 FCFA par adhérent. Aussi, estiment tous que seule une prise en main de la mutuelle par les sociétaires eux-mêmes permettra de maitriser la gestion saine de la mutuelle.

Cissé Siandou explique les difficultés de la Ms-média

Vu donc le modèle de réussite de ces mutuelles et au regard de l’étude recommandée par l’Assemblée générale extraordinaire de juillet 2019 pour pallier les difficultés de trésorerie pour le règlement des factures, l’assemblée générale a donné son avis favorable à l’augmentation de la prime de cotisation à 22.500 FCFA. « C’est le minimum du sacrifice que nous pouvons consentir pour maintenir en vie notre mutuelle », a déclaré le président du conseil d’administration de la MS-Média, Cissé Siandou dénonçant les comportements excessifs de certains mutualistes qui visent à endetter la MS-Média. A titre d’exemple, des factures de millions FCFA payées à des cliniques pour le traitement des petits cas de paludisme. Pour lui, il faut aller à une autonomie de gestion. Adhérant donc à ce vœu, les mutualistes ont approuvé la proposition d’acquisition d’un nouveau logiciel de gestion de l’assurance-maladie pour une autonomie pleine et entière pour la Ms-Médias.

Aussi, l’assemblée générale, devant un secteur des médias très sinistré, a-t-elle exhorté le fonds de soutien et de développement de presse (Fsdp) à porter son appui à 200 millions de FCFA contre les 100 millions de FCFA promis, mais surtout le fonds à respecter son engagement à verser entièrement à la MS-Média cet appui à temps afin de lui permettre de faire face à ses charges pour le bien-être des bénéficiaires.

JEN

Partager cet article:

178total visits,8visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires