A la une, Actualité, Société, ,

Côte d’Ivoire : palabre est fini à Akoupé zeudji, le chef intronisé le 30 novembre 2019

Les esprits se sont enfin calmés à Akoupé Zeudji. Un compromis a été trouvé entre les populations de ce village, peuplé de plus de 26.000 habitants et situé à environ 35 Km d’Abidjan sur l’axe Adzopé. La paix des braves a enfin sonné dans les cœurs ! finies donc les incompréhensions et les palabres nées de la succession au trône et qui ont pollué l’atmosphère de ce village depuis 2014.

Le chef SEKA Agba Jean détenant un arrêté préfectoral a, durant tout ce temps, été contesté. Ce qui, selon lui, été un véritable frein au développement de son village. Certaines infrastructures comme la maternité (décoiffée depuis mars 2019), l’école primaire avec ses portes endommagées et toiture quasi inexistante, ainsi que l’aduction d’eau qui tarde à être effective sont la conséquence, insiste-t-il, de ce qu’il manque de voix officielle pour porter les préoccupations de la population devant les décideurs.

La médiation menée le mercredi 23 août 2019 par le sous-préfet d’Anyama KOUAKOU Michel a fini par mettre les protagonistes de cette crise d’accord sur la nécessité de faire la paix. Car, au sortir de cette rencontre qui s’est déroulée dans un climat de paix, de fraternité, de cohésion sociale et de réconciliation vraie, explique le chef SEKA Agba Jean, l’autorité préfectoral a pu cerner le nœud du problème qui divise depuis les populations de ce village ; ce sont les billets de banques.

Ainsi donc, le sous-préfet KOUAKOU Michel a exigé qu’un comité de gestion soit mis en place pour s’occuper des biens du village.

Deux personnes de chaque camp ont été proposées. Et ce comité a pour mission de faire la prospection et l’évaluation des biens du village.

Ces rencontres et échanges auront tenu toutes leurs promesses, car le chef SEKA Agba Jean a pu, à nouveau, s’accorder avec ses adversaires d’hier. « La guerre est terminée. Elle n’arrange rien ! Unis, nous pouvons faire avancer le village et le sortir de son sommeil. J’invite solennellement toutes les filles et fils à l’union pour relever les défis majeurs qui nous attendent », plaide-t-il avant d’annoncer son intronisation prévue pour le 30 novembre 2019.

Kouamé Blanchard

Partager cet article:

707total visits,5visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires