A la une, Actualité, Politique,

Côte d’Ivoire : Le combat pour l’égalité, la démocratie et les droits de l’homme n’est pas négociable affirme Babily Dembélé

Le Président du CIDP, Babily Dembele présidant une cérémonie de lancement de caravane de réconciliation le jeudi 25 octobre 2019 dans la commune de Cocody, en présence des guides religieux, des organisations des droits de l’homme, du forum des organisations de la société civile (FORSCI COTE D’IVOIRE), a réaffirmé son engagement et sa détermination à œuvrer pour la réconciliation entre les fils et filles de la Côte d’Ivoire.

« Le combat pour la justice, l’égalité, la démocratie, les droits de l’homme et l’amour pour notre pays n’est pas négociable », a déclaré le Président du CIDP pour qui la guerre étant terminée, le pays dénaturé doit rapidement se remettre afin de sortir les familles de la misère dans laquelle, elle l’a plongé.

Dans ce combat qui est désormais le sien, insiste Babily Dembélé, rien ne saurait le faire reculer parce qu’il s’agit du bonheur de ses concitoyens ivoiriens. Aussi, se positionne-t-il comme un pourfendeur de « ivoirité » qu’il estime être ‘‘un concept culturel que tout ivoirien se doit soutenir et de promouvoir’’ ».

« Les enjeux de la réconciliation en Côte d’Ivoire » étant le thème de la caravane qu’il entend mener, Monsieur Babily annonce comment il compte s’y prendre. « Nous allons parcourir la Côte d’Ivoire et organiser un forum de vérité », a-t-il indiqué.

Bien avant, le Professeur Cheick Yaya membre du conseil des communautés musulmanes apportant son soutien à cette caravane de la réconciliation a annoncé son soutien total à cette cause. « Nous sommes venus apporter notre soutien spirituel à cette caravane de la réconciliation », a-t-il soutenu. Même son de cloche le Révérant Eugène Vice-Président de l’Eglises relevées de Côte d’Ivoire. « Que cette caravane ait lieu pour que nous ayons véritablement la réconciliation », a-t-il plaidé.

Pour la Secrétaire générale et porte-parole du CIDP, Madame Sangaré, il faut que les ivoiriens soutiennent ce projet de réconciliation pour le bonheur des peuples de Côte d’Ivoire.

Ce projet bénéficie du soutien de la fédération des ex-combattants de Ouattara Youssouf de l’amical de solidarité des ex-pro-Gbagbo de Agnès Fred.

Kouamé Blanchard

Partager cet article:

83total visits,4visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires