A la une, Actualité, Société

Côte d’Ivoire : Le PASRES forme 50 enseignants-chercheurs de l’Université polytechnique de Man à la rédaction de projet de recherche scientifique et à la recherche de financement

Le programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (PASRES) à organisé du 09 au 11 octobre 2019, un séminaire de renforcement de capacité des enseignants-chercheurs de l’Université de Man.

Cette formation qui touche 50 enseignants-chercheurs de l’Université de Man vise à renforcer les capacités des enseignants-chercheurs en matière de rédaction de projet de recherche et de recherche de financement.

Pour Dr Sangaré Yaya, secrétaire exécutif du PASRES, la recherche scientifique piétine dans les pays Africains bien que ces pays regorgent de chercheurs de qualité et très compétents.

Cette situation serait en grande partie causée par un manque de financement de la recherche dans les universités et centre de recherche de ces pays.

Face à cette réalité, les chefs d’Etat Africain se sont réunis à Lagos au Nigeria en 1980 et se sont résolus à affecter 1% de leur produit intérieur brut (PIB) à la recherche dans leur pays respectif.

Réaffirmé à Addis-Abeba en Ethiopie en 2007, cette résolution tarde à se mettre en place dans ces pays.

En Côte D’Ivoire, seulement 0,01% du PIB est affecté à la recherche. Ce qui, du reste, est très insignifiant vu la place de la recherche dans le développement d’un pays.

Cette situation rend très difficile la réalisation des travaux de recherche et par conséquent impacte négativement sur la formation des étudiants et sur la carrière des enseignants-chercheurs et chercheurs. D’où la nécessité de recourir à la recherche de financement pour booster les travaux de recherche.

Ce qui nécessite donc l’élaboration de projets de recherches à présenter aux bailleurs de fonds.

Selon certains organismes de financement, plusieurs projets de recherche ne bénéficient pas de soutien financier car ils ne sont pas bien rédigés.

C’est dans l’optique de contribuer à la résolution de ce problème que le PASRES, dans son programme, grâce au fonds Ivoiro-Suisse, appuie la recherche scientifique en contribuant au financement les projets de recherche par l’octroi de bourses aux doctorants mais par voie de concours.

Le thème de la présente formation a porté sur  » la rédaction d’un projet de recherche scientifique et la recherche de financement.

Pour le Pr Dion Yodé Simplice, directeur de cabinet adjoint du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les universités ivoiriennes ont besoins d’être compétitive sur le plan de la production du savoir scientifique et de la valorisation des résultats de recherches.

La réalisation de cette ambition implique que les chercheurs et les enseignants-chercheurs soient bien formés et qu’ils aient une parfaite maîtrise du processus de financement des projets de recherche. « Il est important de rappeler que le financement de la recherche est une préoccupation majeure pour le gouvernement Ivoirien, et particulièrement pour le MESRS. C’est pourquoi nous sommes d’avis que les chercheurs qui aspirent à faire carrière dans le domaine de la recherche et de l’enseignement supérieur soient initiés aux techniques de la rédaction scientifique et à la recherche de financement » ; a-t-il indiqué. Le ministère soutient le PASRES dans cette initiative et cette entreprise salutaire.

Le Pr Coulibaly Lassina, président de l’Université de Man s’est pour sa part réjoui de l’initiative du PASRES. Aussi s’est-il engagé à faire de son établissement une véritable université polytechnique toujours compétitive.

D.B.M

Partager cet article:

225total visits,1visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires