A la une, Actualité, Société,

Côte d’Ivoire : Pour l’autonomisation de la femme, 5300 dames formées à l’entrepreneuriat dans la région du Tonkpi

La commission genre Femme et entrepreneuriat de la Fédération Ivoirienne des PME ( FIPME) a lancé jeudi 10 Octobre à Man, sa caravane » de formation de 100 000 femmes à l’entrepreneuriat.

Avec l’appui de son partenaire technique, la Fondation Africaine pour le Développement Économique (FAFED), ce sont 5300 femmes du Tonkpi qui sortiront bientôt de la précarité avec leur propre entreprise en main.

Pour Dr Samuel Mathe, président de la FAFED, cette caravane s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et l’autonomisation des femmes de toutes les régions de Côte d’Ivoire par l’amélioration de leur condition de vie.

Après trois jours d’intenses formation, elles seront coachées pendant 4 semaines avant d’être mises sur un moteur de recherche, sur internet pour le e-commerce. Elles seront connectées à d’autres femmes et seront suivies pendant 12 mois. Ce qui au bout feraient d’elles, de véritables femmes d’affaires.

Quant aux financements, Dr Samuel précise que ce sont plus de 23 institutions qui les accompagneront, notamment le Fafci, Unacoopci, Uba, la Sib… dans cette initiative.

Bla Nadine, commissaire général de la JNCE, a salué cette volonté qui cadre avec l’objectif des JNCE. C’est pour quoi elle s’engage à financer les femmes qui auront les meilleurs projets tout en rassurant de ce que toutes ces femmes seraient parrainées par les participants chef d’entreprise aux JNCE.

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, président du conseil régional du Tonkpi, parrain de cette étape s’est félicité de cette initiative qui est aussi la volonté du conseil régional de rendre plus autonomes les femmes du Tonkpi.

C’est pourquoi, il exhorte les femmes à prendre à bras le corps ce projet qui fera d’elles de véritables femmes d’affaires.

Mme Kouadio épouse Zekré, présidente des femmes entrepreneurs de Côte d’Ivoire a, quant elle, exhorté ses sœurs à se former afin de prendre leur destin à mains.

Les 5300 femmes le département, la ville de Man à elle seule compte 2500 femmes.

D.B.M.

Partager cet article:

174total visits,7visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires