A la une, Actualité, Economie, , ,

Côte d’Ivoire : Le chef du Gouvernement ivoirien au 7ème TICAD à Yokohama au Japon

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly conduira, du 26 au 30 août 2019, la délégation ivoirienne à Yokohama (Japon), en vue de participer à la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7), dont l’objectif est de soutenir, de manière proactive, les efforts de l’Afrique pour son développement, par une mobilisation accrue des secteurs public et privé du Japon.

La 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7) se tiendra du 28 au 30 août 2019 à Yokohama au Japon. La TICAD est une initiative du gouvernement nippon, lancée en 1993 à Tokyo, juste après la guerre froide. Elle vise à apporter, de manière proactive, son assistance technique et financière aux efforts de l’Afrique pour son développement.

La déclaration de Tokyo sur le développement de l’Afrique, adoptée lors de la TICAD I, a placé l’Afrique et son développement au centre de l’agenda international du Japon. Et ce, dans une période d’afro-pessimisme grandissant où commençait à se répandre l’idée que l’Afrique ne pourrait jamais se développer, quel que soit le montant de l’aide à sa disposition. Mais l’initiative du Japon, l’un des plus grands donateurs, a été cruciale pour maintenir le niveau de l’aide à l’Afrique.

Le Japon, dans sa coopération avec l’Afrique, met un accent sur les efforts visant à faire progresser la lutte mondiale contre les maladies infectieuses et autres pathologies qui prévalent en Afrique. « La Déclaration de Nairobi », adoptée par la TICAD 6 en 2016, souligne d’ailleurs « la promotion de systèmes de santé résilients pour la qualité de vie » comme l’un des domaines prioritaires de la coopération Japon-Afrique, au regard des défis majeurs à surmonter par le continent noir. La création du « Prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique » en 2006, traduit cette volonté de coopération dans le domaine de la santé. Ce Prix sera remis pour la 3ème fois à la 7ème TICAD.

Dans sa coopération avec la Côte d’Ivoire, le Japon appuie plusieurs projets, à travers la JICA, son agence de coopération et de développement. Il a contribué au financement du Plan national de développement (PND 2012-2015 et PND 2016-2020), en ciblant notamment l’accélération du développement économique, le développement urbain, les infrastructures (échangeur du carrefour Solibra). A cela s’ajoutent l’industrie, l’agriculture, la pêche, ainsi que le renforcement des capacités des secteurs de la sécurité et de la justice.

En 2013, le Japon a également concédé à la Côte d’Ivoire, dans le cadre de l’Initiative PPTE (Pays pauvres très endettés), une annulation de dette sèche de 212,5 millions de dollars américains, soit 106,25 milliards de FCFA (taux de 1 dollar pour 500 FCFA).

Plusieurs chefs d’État et de gouvernement africains prendront part à la TICAD 7, dont le thème est « Faire progresser le développement de l’Afrique à travers les peuples, la technologie et l’innovation’’.

Source : Primature

Partager cet article:

758total visits,8visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires