A la une, Actualité, Société, , ,

Côte d’Ivoire : Un candidat à la présidence de l’UNJCI veut bloquer le congrès des 19 et 20 juillet 2019

Le candidat tête de liste ‘‘Ensemble Pour un Journaliste Nouveau’’ à la Présidence du Conseil Exécutif de l’Union Nationale de Côte d’Ivoire (UNJCI) a invité ce lundi 08 juillet 2019, le Conseil d’Administration à reconsidérer sa décision d’invalider sa candidature. Il a été saisi par courrier ce lundi 08 juillet 2019.

« Nous demandons à tous les membres du Conseil d’Administration de revenir sur leur décision injuste d’irrecevabilité et d’invalidation », a déclaré Jules Bossiéhi pour qui le faisant, le Conseil d’Administration, ne fait qu’établir la lis ‘Ensemble pour un Journaliste Nouveau’’ dans ses droits.

Selon Jules Bossiéhi, la liste ‘‘Ensemble Pour un Journaliste Nouveau’’ dont il porte le flambeau n’est pas une liste incomplète comme veut le faire croire le Conseil d’Administration à la publication de la liste des candidats retenus. Celui-ci, avance M. Bossiéhi, n’avait plus compétence, pour des questions de délai, à statuer sur les dossiers au regard des alinéas 3 et 4 de l’article 21 des statuts de l’UNJCI.

« Nous affirmons que la décision d’irrecevabilité de la candidature de notre liste conduite par Jules Sylvain Bossiéhi est frappée de nullité pour forclusion », a-t-il déclaré avant d’indiquer que le ‘‘Conseil a agi à l’expiration du délai légal de 72 heures’’ (alinéa 3). « Nous constatons que le Conseil d’Administration, nulle part, n’a respecté ce délai, et s’est prononcé 192 heures après, soit 8 jours après la date limite du dépôt des dossiers », a expliqué le candidat tête de liste de ‘‘Ensemble pour un Journaliste Nouveau’’ qui prévient qu’il se donnera tous les moyens juridiques pour bloquer et faire reporter ce congrès si le Conseil d’Administre ne donne pas une suite favorable à sa requête.

JEN

Partager cet article:

1659total visits,1visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires