A la une, Actualité, Société,

Côte d’Ivoire – Education nationale : l’IEPP de Bardot de la ville de San-Pédro (Ouest du pays) a célébré ses meilleurs élèves

L’Inspection de l’Enseignement Préscolaire et Primaire Bardot-San-Pedro a organisée du 11 au 14 juin 2019, sa 1ère édition des Journées de l’excellence.

Parrainée par Bamba Maïmouna épse Dosso, sénatrice de la région de San-Pedro, ces journées ont commencé par une formation qui s’est tenue à la salle polyvalente George Sangaret de Séwéké avait pour thème : « La protection de l’enfant » dont les bénéficiaires sont les enseignants.

La journée du 12 juin a été consacrée au lancement des activités de lutte contre l’insalubrité dans tous les établissements primaires et préscolaires. Et c’est Mme Nassata Sangaré épse Fofana, inspectrice de l’IEPP Bardot qui est allée à Baba, village situé à 5 Kilomètres de la ville de San-Pedro pour ce lancement. La première responsable de l’enseignement préscolaire et primaire a profité de l’occasion pour sillonner toutes les écoles à l’effet d’encourager les enseignants et les élèves afin de les emmener à entretenir les écoles conforment au thème de l’année parlant du civisme. « Il faut que le lieu où vous travaillez, soit assainir », a-t-elle recommandé.

Cette même journée du 12 juin a été consacrée au sport et à la culture. Une occasion pour les enfants de faire montre de leur savoir-faire.

Pour cette 1ère édition, c’est l’IEPP Bardot-San-Pedro qui a remporté la palme de meilleurs élèves de sa circonscription.

La journée du vendredi 14 juin 2019 a été consacrée aux distinctions. La salle des fêtes de l’Eglise Catholique a été servie de lieu pour la cérémonie de distinction des des 225 meilleurs élèves parmi les 15.800 de cette IEPP. Ils ont été primés pour leurs efforts consentis durant l’année scolaire.

Si le premier objectif était de susciter la motivation, le second vise, selon l’inspectrice Nassata Sangaré, à permettre à l’ensemble du personnel de sa circonscription de communier avec les autorités et les partenaires de l’école à travers des activités récréatives.

Quant à la marraine, Mme Dosso Maïmouna, elle s’est dite honorée du choix porté sur sa personne parrainer cette 1ère édition.

« La sénatrice que je suis, la femme politique que je suis, et vous l’enseignante, l’éducatrice, toutes deux réunies au tour d’une activité comme celle-là, ce duo féminin symbolise la femme ivoirienne éduquée, émancipée et au service de la nation ivoirienne. Infiniment merci pour la confiance et l’honneur », a-t-elle déclaré avant d’appeler à une vigilance ‘‘dans l’éducation morale, civique et scolaire des enfants, l’avenir de la nation ivoirienne’’.

Aux parents d’élèves, elle a rappelé que l’école étant gratuite en Côte d’ivoire, il est de leur devoir, voire une obligation pour eux de les mettre scolariser.

L’IEPP Bardot-San-Pedro est l’une des trois inspections nées du découpage de l’ex-IEP San-Pedro. Elle couvre 48 écoles primaires dont 12 écoles privées avec un effectif d’environ 15.800 élèves avec 325 enseignants.

Zétia

Partager cet article:

1118total visits,1visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires