A la une, Actualité, Politique, , ,

Côte d’Ivoire : le gouvernement remplace l’ONI par l’ONECI et décide de tracer tous les ivoiriens avec la mise en place du NNI

Le Gouvernement a adopté ce mercredi 22 mai 2019 en Conseil des Ministres un décret portant création, organisation et fonctionnement de l’Office National de l’Etat Civil et de l’Identification (ONECI) en remplacement de l’Office National d’Identification (ONI), dissout.

Il s’agit, précise SIDI Tiémoko Touré, porte-parole du Gouvernement, de la mise en œuvre de la nouvelle politique nationale de l’identification et de l’immigration visant à accélérer le processus d’opérationnalisation du Registre National des Personnes Physiques (RNPP).

L’ONECI qui, selon le gouvernement, répondre au mieux aux exigences de la politique de modernisation de l’état civil, de l’identification des nationaux et des étrangers ainsi que du suivi de l’immigration et de l’émigration, est organisé sous la forme d’une Agence d’exécution. Il aura donc en charge l’identification et la production des titres.

Premier challenge à relever est celui de l’établissement des cartes nationales d’identité qui arrivent à expiration, pour bon nombre de détenteurs de ce document, avant la fin de cette 2019.

Le conseil a également adopté un décret portant utilisation obligatoire du Numéro National d’Identification (NNI) dans la vie civile. Ce numéro (NNI) à caractère personnel, incessible et permanent issu du Registre National des Personnes Physiques (RNPP) permet de déterminer les actes de la vie civile pour lesquels son utilisation est exigible. Il s’agit globalement de toutes les démarches administratives de la vie civile que tout individu titulaire de ce numéro sera amené à entreprendre sur l’étendue du territoire national. Il permet de tracer tout individu depuis sa naissance jusqu’à sa mort.

JEN

Partager cet article:

1905total visits,5visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires