A la une, Actualité, Société,

Côte d’Ivoire : une trentaine de jeunes acteurs politiques et d’Ong renforcent leurs capacités en stratégie de communication digitale

La Fondation Friedrich Naumann organise depuis ce jeudi 18 avril 2019 et ce jusqu’au samedi 20 avril, un atelier de formation en stratégies de communication digitale à son siège dans la commune de Cocody.

Prévu pour durer trois jours, cette formation est initiée à l’endroit d’une trentaine de jeunes issus de partis et mouvements politiques, de l’administration publique et des organisations de la société civile, tous engagés avec des dispositions à promouvoir les valeurs de libertés civiles, politiques et économiques.

Pour ce qui est des partis politiques, ce sont essentiellement les jeunes du Rassemblement des républicains (Rdr), de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci), du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) qui ont répondu présents à cette séance de formation.

Pendant les 72 heures les participants seront instruits entre autres sur l’analyse de l’ADN des différents médias sociaux, le référencement web, la gestion de bad buzz, et la lutte contre les fakes news.

Il s’agit pour la fondation Friedrich Naumann de renforcer les compétences des jeunes à la maîtrise des méthodes, outils et canaux et de communication digitale.

De façon pratique, sous la direction du consultant en communication, venu du Bénin, Stévy-Ferry Wallace, ces participants verront accroître leurs connaissances en ce qui concerne la compréhension des médias sociaux, la conception de stratégie d’actions sur les médias sociaux et la mise en place de tableau de bord de suivi de l’activité médias sociaux et de community management.

Justifiant l’organisation de tel atelier de formation, le chargé des programmes à la Fondation, Magloire N’Dehi a indiqué qu’il répond à la volonté d’adapter les connaissances des participants à l’évolution des médias sociaux. « Aujourd’hui, les moyens de communication ont extrêmement évolués avec une ultra-connectivité et ultra rapprochement avec les médias sociaux notamment », a-t-il expliqué.

Aussi, poursuit-il, si les médias sociaux participent à la visibilité et accélèrent les transferts de l’information, ils ne sont pas sans menace sur la vie privée et même pour la cohésion sociale tant une information diffusée peut accroître une transformation positive comme bouleverser des équilibres.

« La Fondation Friedrich Naumann qui croit que l’expression libre du plein potentiel de l’homme est la condition sine qua non pour le progrès des peuples et le renforcement des institutions entend, à travers ce programme, renforcer les capacités des jeunes politiques et militants en matière de communication digitale pour qu’ils soient capables de rendre visible leurs idées, notamment des libertés civiles, politiques, et économiques et inciter d’autres à l’action et y susciter une adhésion », a conclu Magloire N’Dehi .

Mohamed Ibn Abdallah

Partager cet article:

1331total visits,1visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires