Actualité, Politique

La diaspora burkinabé en Côte d’Ivoire invite tous les burkinabè à être habités par un esprit de solidarité derrière mère patrie

La « Caravane Roch merci et soutien aux Fds », à l’initiative de la diaspora Burkinabè en Côte d’ivoire, poursuit sa course dans les villes ivoiriennes.

Deuxième étape après Bouaké, la ville de San-Pedro a accueilli, cette caravane le mercredi 27 mars 2019 dans la salle du Rotary Club en présence de la jeunesse Burkinabè résidant à San-Pedro et le président de la plateforme des opérateurs économiques Burkinabè de la région.

Regroupés au sein d’une plateforme dénommée, « Synergie Faso Debout », les burkinabè de la diaspora en Côte d’ivoire veulent, à travers cette tournée, apporter un soutien aux Forces de défense et de sécurité (Fds) du Faso, menacé par l’hydre terroriste mais également exprimer leur reconnaissance à au Président de la République Roch Marc Kaboré pour les actions qu’il a menées depuis son accession à la magistrature suprême au Burkina Faso.

« Cette rencontre nous offre l’opportunité de partager entre nous, les valeurs de l’intégrité que nous Burkinabè, réclamons », a déclaré Désiré Yaméogo, chef de la délégation. « Ces valeurs, poursuit-il, constituent l’identité du burkinabè. Elles doivent conduire au renforcement de notre solidarité avec nos Forces de Défenses et de Sécurité pour faire face à l’adversité afin de garantir l’épanouissement des filles et fils du Burkina-Faso mais surtout assurer le développement de notre mère patrie, unique trésor que nous devons laisser avec fierté à nos enfants au soir de notre vie ».

Expliquant la vision du concept « Synergie Faso Debout !» à travers cette caravane, Désiré Yaméogo, a précisé qu’il n’est pas un parti politique ni une association, mais plutôt, une philosophie qui appel à la cohésion, à la réconciliation et surtout au développement de la mère patrie afin de garantir l’épanouissement socio-économique des burkinabè où qu’ils se trouvent.

« A travers le concept, « Synergie Faso Debout », nous lançons un appel à l’union des filles et fils du Burkina-Faso partout dans le monde afin qu’ils s’unissent autour de la mère patrie pour qu’elle reste débout malgré les menaces sévères des forces du mal comme constaté avec les attaques terroristes », a-t-il plaidé.

Après  San-Pedro, la caravane sillonnera également les villes de Yamoussoukro, Soubré , Gagnoa, Divo et à Abidjan pour l’apothéose le 31 mars 2019.

Zétia

Partager cet article:

1323total visits,1visits today

Auteur depuis: Feb 06, 2019

Articles similaires